s'abonner au flux RSS
envoyer la pagepartager
imprimer la pageexporter en PDF
Espace contributeurs

Merci de vous identifier

Mot de passe oublié ?

Observatoire des oiseaux marins & côtiers

Agence française de la biodiversité

Actualités

Lancement du 6ème recensement des oiseaux marins nicheurs 2020-2022

Le 09/07/2019 - 09:00 - 17:00

 

Un nouveau recensement national des oiseaux marins nicheurs de France métropolitaine sera réalisé sur la période 2020-2022, sous la coordination du GISOM (groupement d'intérêt scientifique oiseaux marins), en partenariat avec les structures locales de terrain (structures associatives, publiques et privées en charge des suivis ou gestionnaires).

Il s'agira du 6ème recensement national coordonnés des oiseaux marins nicheurs actuellement réalisés à une fréquence décennale : 1968-1970, 1977-1979, 1987-1989, 1997-2000 et 2009-2012.

Les dénombrements concernent les 28 espèces à reproduction régulière en France : Fulmar boréal, Puffin cendré, Puffin des Anglais, Puffin yelkouan, Océanite tempête, Fou de Bassan, Grand cormoran, Cormoran huppé, Mouette mélanocéphale, Mouette rieuse, Goéland railleur, Goéland d'Audouin, Goéland cendré, Goéland brun, Goéland argenté, Goéland leucophée, Goéland marin, Mouette tridactyle, Sterne hansel, Sterne caugek, Sterne de Dougall, Sterne pierregarin, Sterne naine, Guifette moustac, Guifette noire, Guillemot de Troïl, Petit pingouin, Macareux moine, et les quelques espèces occasionnelles.

Cet inventaire qui se veut le plus exhaustif possible, a vocation à inventorier les colonies littorales, mais également les colonies continentales. C'est le cas notamment de la Mouette rieuse mais aussi de la Mouette mélanocéphale, de sternes, de goélands ou encore du Grand cormoran.

La collecte standardisée des données concernant (a minima) la localisation et les effectifs nicheur, est prévue en 2020 et 2021, l'année 2022 permettant l'acquisition de données complémentaires. Une convention entre fournisseurs de données et le GISOM définira les règles financières, de propriété et de diffusion des données.

 

L'organisation de l'enquête reposera sur une coordination nationale et une coordination locale permettant de garantir une couverture géographique exhaustive et une circulation optimale des informations. Une aide financière devrait être apportée par l'AFB.

 

COURTE ENQUETE PRELIMINAIRE :

Le GISOM invite l'ensemble des structures à compléter la très courte enquête préliminaire, que vous trouverez sur le lien internet ci-dessous, qui vise à mettre à jour les contacts des référents au sein des structures partenaires impliquées dans les suivis d'oiseaux marins. Merci de d'y répondre sans attendre afin de nous aider à organiser la coordination.

Formulaire (en ligne) de l'enquête préliminaire

 

Lors du dernier recensement, environ 220 000 couples d'oiseaux marins nicheurs avaient été dénombrés. Ce nouveau recensement permettra d'actualiser les données sur les populations françaises d'oiseaux marins, d'évaluer les tendances démographiques, de mettre en évidence les changements majeurs intervenus durant la dernière décennie. Les résultats, comparés aux données européennes disponibles, permettront également de mettre en lumière l'importance patrimoniale des populations françaises dans le contexte international et les priorités en termes de conservation et d'élaboration de plans nationaux de restauration. Il permettra également de fiabiliser la stratégie de création d'aires protégées pour ces espèces.

Les résultats du recensement permettront de comparer l'évolution démographique de ce groupe d'espèces avec l'évolution enregistrée pour d'autres espèces d'oiseaux, qui montre que l'indice d'abondance de certains groupes d'espèces d'oiseaux communs décroît de manière quasi-continue depuis une vingtaine d'année. Les oiseaux marins peuvent donc contribuer à jouer eux aussi un rôle d'indicateur de l'état de la biodiversité française.

Ajoutons par ailleurs que ce groupe d'espèces constitue un indicateur du bon état écologique du milieu marin, les modifications de ce milieu (variations de l'abondance des ressources alimentaires, impacts des changements climatiques, marées noires, pressions humaines, etc.) pouvant affecter rapidement les populations d'oiseaux qui en dépendent.

 

Pour tout renseignement, contacter l'animateur du GISOM (Antoine Chabrolle),

Tél. : 06.56.66.36.26, E-mail : antoine.chabrolle@mnhn.fr

Interreg et Fond européen de développement

The PANACHE project was selected under the European cross-border cooperation programme INTERREG IV A France (Channel) – England, co-funded by the ERDF

Un outil du projet
PANACHE